La référence des bâtisseurs - Bois de placages stratifiés et poutrelles

Matériaux Pont-Masson Rona : nos produits et services d’ingénierie

Produits d'ingénierie disponibles


Vous désirez soumettre un plan, ou vous avez des questions en ce qui concerne nos produits et nos services d’ingénierie? Écrivez-nous à l’adresse suivante : estimation@pontmasson.com

Service complet de calcul de matériaux

  • Analyse des charges mortes et vives de planchers et toitures
  • Calculs de poutres et colonnes de bois d'ingénierie (épinette SPF), bois de placages stratifiés (LVL) et bois de longs copeaux (LSL)
  • Calculs de poutres et colonnes en acier
  • Déterminer le bon type de poutrelles et la hauteur requise pour chacun des projets
  • Spécifier les bons modèles de connecteurs/étriers
  • Conception de plans de montage en bois d'ingénierie pour les planchers et toitures
  • Calculs pour blocs de coffrage isolants
  • Variété de plans architecturaux pour la construction de terrasses, de cabanons, de garages et/ou de projets mineurs
  • Formations offertes sur la variété des produits offerts
  • Conseils sur les méthodes de construction, nouvelles normes et sélection de matériaux
  • Proposer des solutions innovatrices aux clients qui leur permettront de diminuer leurs coûts de construction tout en conservant une excellente qualité
  • Visite aux chantiers des projets de constructions neuves ou de rénovations pour répondre aux questions des entrepreneur

Quel type de poutrelle de plancher y a-t-il sur le marché?

Poutrelle de bois en I - Cecobois

Poutrelle de bois en I


Une poutrelle en I est composée de deux semelles parallèles faites de bois jointé structural de 2x3 et 2x4 ou de bois composite (LVL, LSL). Les semelles sont reliées entre elles par une âme formée d'un panneau en OSB de 3/8" d'épaisseur et parfois 7/16".


Ces produits sont offerts à partir d'un stock dont les hauteurs les plus courantes sont 9½", 11⅞", 14" et 16". Certains fabricants produisent des poutrelles allant jusqu'à 24" de hauteur.


Leurprincipal avantageest de pouvoir être coupé au chantier aux dimensions exactes requises. Elles peuvent aussi être utilisées en portées continues pour accélérer la pose au chantier. L'âme peut être percée selon les instructions du fabricant pour permettre le passage de gaines et de conduits, en particulier dans la section centrale des portées où l’effort de cisaillement est faible.


Ce type de poutrelle est le moins coûteux et est supervisé par une firme d'inspection externe. (ex. : APA)


Poutrelle ajourée à connecteurs métalliques - Cecobois

Poutrelle ajourée à connecteurs métalliques


Il s'agit de fermes triangulées composées de deux semelles parallèles en 2x3 ou 2x4 posées à plat et de membrures d'âme faites de diagonales en bois d'œuvre de même section que les semelles. Les éléments composant les semelles sont d'abord aboutés mécaniquement sur leur face large avec des connecteurs métalliques. Les diagonales et les semelles sont ensuite assemblées dans des gabarits rigides où des connecteurs métalliques sont pressés mécaniquement sur la face étroite des pièces.


Le produit final procure une large surface d'appui pour la pose des revêtements tout en permettant le passage de différents conduits ou gaines sans devoir entailler les pièces d'âme.


La poutrelle ajourée est offerte en deux versions : celle produite aux dimensions exactes propres à chaque projet et, celle livrée à partir d'un stock constitué de poutrelles à bouts ajustables (offrant habituellement un ajustement de 12’’ de chaque côté).


Elles sont généralement utilisées en portée simple et peuvent être supportées sur une poutre ou un mur par la semelle supérieure qui est souvent doublée à cette extrémité.


Poutrelle ajourée à diagonales métalliques - Cecobois

Poutrelle ajourée à diagonales métalliques


Il s'agit essentiellement de la même technique que celle employée pour les poutrelles ajourées à connecteurs métalliques, à l'exception des membrures d'âme en bois qui sont remplacées par des diagonales métalliques commercialisées sous les noms de SpaceJoist(MD) ou PosiSTRUT(MD). Ceux-ci sont produits à partir de tôles minces en acier galvanisé.


Les diagonales en forme de V sont dotées d'une section presque tubulaire dans le but de pouvoir résister au flambage latéral. La hauteur des poutrelles est prédéterminée par le choix des membrures métalliques, soit 9¼", 11¼", 11⅞", 12¾", 14" et 16".


Cette poutrelle est offerte en deux versions : celle produite aux dimensions exactes propres à chaque projet et, celle livrée à partir d'un stock de poutrelles à bouts ajustables (offrant habituellement un ajustement de 12’’ de chaque côté).


En conclusion, la sélection du modèle de poutrelle vous revient entièrement. Mais, votre choix final devrait s’arrêter sur ce type de produit et non sur le bois d’œuvre. La poutrelle en bois d’ingénierie procure une meilleure surface d’assise, de meilleures portées et utilise moins de matières du bois dans sa production que les 2x8, 2x10 ou 2x12 utilisés auparavant.

Bois de placages stratifiés LVL - Cecobois

Qu’y a-t-il dans un système de plancher à part les poutrelles (solives)?

Poutres et Colonnes


Bois de placages stratifiés LVL(Laminated Veneer Lumber)


Il est constitué de placages agencés pour disperser les caractéristiques naturelles du bois. On obtient des panneaux dont les plis sont tous alignés pour permettre au fil des placages d'être parallèle à la direction principale. On l'utilise habituellement comme poteaux, poutres et linteaux.


Le procédé de fabrication permet de convertir environ 75 % de l'arbre en éléments de structure, ce qui représente un gain d'environ 30 % par rapport à sa transformation en bois d'œuvre massif.


Les panneaux dont l'épaisseur est généralement de 1-¾" sont refendus aux largeurs courantes de 9-½" à 24" dans des longueurs variant de 8' à 66'. Les poutres et les colonnes sont généralement composées de 2 à 4 plis de 1-¾" cloués, vissés et/ou boulonnés ensemble. Certains fabricants produisent des épaisseurs allant jusqu'à 7".


Le bois LVL est souvent spécifié par son module d'élasticité (taux de déformation) qui varie généralement de 12 400 MPa (1.8E) à 13 790 MPa (2.0E).


Bois à copeaux parallèles PSL - Cecobois

Bois à copeaux parallèles PSL(Parallel Strand Lumber)


Il est composé de longs copeaux d’au plus ¼" d’épaisseur et d’une longueur moyenne d’au moins 300 fois son épaisseur, tous collés parallèlement les uns sur les autres et pressés pour former des éléments en continu. Ce matériau est résistant, il est esthétique et est souvent laissé apparent. On l'utilise majoritairement comme poteaux, poutres maîtresses et linteaux de grande portée.


En plus de la largeur de 1-¾" propre au bois LVL, les largeurs de 3-½", 5-¼" et 7" sont également offertes. Les hauteurs disponibles varient de 9-½’’ à 18-¾’’. Le module d'élasticité le plus courant est 13 790 MPa (2.0E). Les colonnes quant à elles, utilisent un module de 1.8E.


Ce produit offre une résistance mécanique élevée au cisaillement et aux sollicitations transversales ainsi que de bonnes caractéristiques en flexion. Le bois de copeaux parallèles Parallam™ est, à ce jour, le seul produit PSL disponible sur le marché.

Bois de longs copeaux LSL - Cecobois

Bois de longs copeaux LSL(Laminated Strand Lumber)


Il est composé de longs copeaux d’au plus 1/10" d’épaisseur et d’une longueur moyenne d’au moins 150 fois son épaisseur, tous collés parallèlement les uns sur les autres et pressés pour former des éléments en continu. C'est un produit intermédiaire entre le bois LVL et le PSL.


Il est recoupé pour confectionner des éléments de structure complémentaires, par exemple : solives de rive, poutres ou linteaux de moyenne portée.

Ce produit est également utilisé comme montant pour les murs de grandes hauteurs. Résistant bien à la flexion, au cisaillement et aux compressions transversales et longitudinales, il offre un rapport résistance/poids supérieur à celui de l'acier.


Les modules d'élasticité offerts varient de 9 000 à 10 700 MPa (1,3E à 1,55E). Il est produit en plusieurs largeurs comme 1-¼", 1-¾" et 3-½" dans des hauteurs de 9-¼" à 20". Le bois de copeaux longs laminés TimberStrand™ est, à ce jour, le seul produit LSL disponible sur le marché.

Bois lamellé-collé - Cecobois

Bois lamellé-collé


Composé d'un empilage de pièces de bois en 2x3 à 2x12, rabotées et préjointées, puis collées sous presse avec des colles hydrofuges, le lamellé-collé allie l'esthétique aux propriétés structurales. Il permet des sections droites ou courbes de grandes dimensions, dotées d'une meilleure stabilité que les pièces en gros bois d'œuvre.


Il est utilisé comme poutre, colonne ou arche dans des longueurs limitées principalement par le transport. Il est offert avec différents niveaux de finition selon les fournisseurs, allant du simple rabotage (Industriel) au fini architectural (Qualité) qui est apte à recevoir les couches de finition.


On considère en général que les pièces en lamellé-collé ont les mêmes caractéristiques physiques que les bois qui ont servi à leur fabrication. Du point de vue mécanique, le classement du bois lamellé-collé est directement lié à celui des lames de bois massif qui le composent. Les classes de résistance varient selon l'utilisation. On peut y ajouter des plis extérieurs en bois de placages stratifiés (LVL) de la catégorie 2.0E à 2.4E pour obtenir des propriétés accrues en flexion.

Solive de rive - Cecobois

Solive de rive


Élément fait de bois de construction ou de bois d'ingénierie qui ceinture l'extérieur d'un plancher. Il sert de contreventement aux solives et aux poutrelles de plancher. Il participe également au transfert des charges verticales provenant des étages supérieurs. Quant à son épaisseur, elle est de 1-½" pour le bois de construction, 1-⅛" pour les panneaux d'OSB et 1-¼" pour les panneaux en bois de charpente composite (LVL, LSL ou PSL).


Le clouage des panneaux du sous-plancher à la solive de rive procure un effet de diaphragme à l'ensemble.

Étrier en tôle galvanisée

Étrier en tôle galvanisée


Une variété d'accessoires et d'étriers est offerte afin de répondre aux différents types d'assemblage des éléments de bois de sciage ou d'ingénierie. Ils sont fabriqués en série et formés à froid avec des tôles minces en acier galvanisé. Ils sont percés pour recevoir des clous ou des vis à bois (StrongDriveMD, de Simpson Strong Tie par exemple).


Leur capacité en transfert de charges latérales ultimes doit être obtenue par des tests effectués selon la norme ASTM D1761. Les résultats de ces tests doivent être interprétés selon l'article 10.10.3.1 de la norme CSA O86 pour obtenir la résistance pondérée propre à chaque assemblage. Il est très important de s’assurer que nous avons le bon étrier lorsque nous effectuons une connexion.


Ces étriers conviennent surtout aux charpentes légères, mais peuvent parfois servir dans les systèmes à poutres et poteaux faits de bois de moyenne section. Ils permettent le transfert de charges élevées tant sur le flanc ou le dessus des poutres qu'à la tête et à la base des colonnes. Pour l'exposition extérieure continue et l'utilisation avec des produits de bois traités avec des préservateurs corrosifs, il faut sélectionner des produits avec une couche de galvanisation plus épaisse.

Colle de construction

Colle à l'uréthane

Colle à l'uréthane


Cet adhésif offert en cartouche sert à fixer les revêtements en panneaux aux éléments de support comme les poutrelles de plancher. Les produits à base d'uréthane ne rétrécissent pas en durcissant. Ils résistent à l'humidité et ne nécessitent pas des surfaces parfaitement lisses. Comme ils ne dégagent pas de vapeurs toxiques en mûrissant, ils peuvent être utilisés à l'intérieur comme dans le cas d'une réparation.

Colle à base de solvants

Colle à base de solvants


Cet adhésif offert en cartouche sert également à fixer les revêtements en panneaux aux éléments de support comme les poutrelles de plancher. Les produits à base de solvants ne nécessitent pas des surfaces parfaitement lisses, mais, ils peuvent rétrécir en durcissant. De plus, ils résistent un peu moins bien à l'humidité que les colles à l'uréthane. Comme ils dégagent des vapeurs toxiques en mûrissant, ils doivent être utilisés préférablement à l'extérieur. Étant plus fluide, ce adhésif est plus facile d'emploi au chantier particulièrement durant la saison froide.

La base de l’éco-construction/rénovation

Ville verte

Pourquoi construire/rénover de façon écologique?


L’éco-conception est surtout présente pour réduire les impacts sur l’environnement, donner un coup de pouce à votre santé et diminuer vos dépenses reliées à votre facture d’énergie et d’eau. Il est important de noter que trois thèmes principaux reviennent toujours dans l’équation :

Social -Environnement -Économique
  • Environnement : réduire la consommation d’énergie, d’eau, des gaz à effet de serre et diminuer la génération de déchets
  • Économique : diminuer les coûts et responsabilités, augmenter la valeur et obtenir de meilleurs résultats
  • Social : créer des environnements plus confortables, sains et renouvelables


Compliquée, l’éco-conception? Bien au contraire!


Voici les principes de base à la portée de tous (tes) :

Logo recyclage et icône d'une maison verte
  • Bien planifier ses travaux afin de réduire au minimum les modifications futures
  • Limiter la consommation de ressources en réutilisant des matériaux usagés ou en choisissant des matériaux à contenu recyclé
  • Diminuer les émanations toxiques dans la maison et dans l’atmosphère en choisissant des produits moins polluants
  • Privilégier les matériaux de provenance locale afin de diminuer le transport des marchandises
  • Mettre en place des systèmes efficaces pour améliorer la performance énergétique de la maison et diminuer la consommation d’eau potable

Impact de la construction sur la santé et l’environnement

Bien que la construction/rénovation puisse améliorer votre qualité de vie, elle a également des impacts importants sur l’environnement. Saviez-vous que…

La terre sur des feuilles

La concentration de composés organiques volatils (COV), qui sont des produits chimiques nuisibles pour la santé, est de 2 à 5 fois plus élevée dans la maison qu’à l’extérieur, et ce, autant en ville qu’en campagne? Cette concentration peut même être 1000 fois supérieure après certaines activités de rénovation, notamment la peinture.

prise d'éléctricité verte

Le secteur résidentiel est responsable de 30 % des gaz à effet de serre au pays. Une grande partie de ces émissions provient de l’énergie utilisée. Cette énergie sert principalement au chauffage (62 %), au chauffage de l’eau (19 %), au fonctionnement des appareils ménagers (13 %), à l’éclairage (4 %) et à la climatisation (2 %).

Goutte d'eau tombant dans une demie terre

Les Canadiens sont parmi les plus grands consommateurs d’eau au monde avec une utilisation domestique moyenne de 329 litres, soit le double d’un Français, qui consomme 150 litres par jour.

Brique verte

Le secteur de la construction et de la rénovation génère des quantités importantes de matières résiduelles, issues de la préparation du site (incluant la démolition), des pertes sur des matériaux coupés ou détériorés, des éléments d’usage temporaire et des emballages.

Mythes et fausses croyances!

Rona éco - Étapes du cycle de vie d'un produit

La construction/rénovation écologique comporte plusieurs autres avantages. Par exemple, installer des thermostats électroniques réduit votre consommation d’énergie et augmente votre confort. De plus, les revêtements de plancher, les comptoirs ou la peinture sans COV diminuent le smog, mais surtout améliorent considérablement la qualité de l’air intérieur. Malgré cela, quelques mythes persistent face à la construction/rénovation écologique. Voici les principaux :


La construction/rénovation écologique, c’est plus compliqué!

De plus en plus de matériaux écologiques et simples à utiliser sont offerts dans les centres de rénovations. Il n’est pas plus compliqué d’installer une toilette à faible débit, un couvre-plancher sans COV ou des fenêtres Energy Star® que d’installer les options courantes! Certains systèmes sont néanmoins plus complexes : pensons à la récupération des eaux grises ou à un système de chauffage de l’eau solaire. Cependant, il existe des experts pour vous guider et vous accompagner à travers vos projets.

Ampoule verte - Arbre avec des billets en guise de feuilles


Les options écologiques sont plus chères!

Les économies d’énergie, l’augmentation de la valeur de la maison et les subventions offertes dans certaines provinces réduisent les coûts réels des installations d’options écologiques, surtout en ce qui concerne les systèmes plus complexes. Par exemple, une maison homologuée LEED coûte environ de 8 % à 10 % plus cher à construire qu’une maison ordinaire, mais elle permet de réduire la facture d’énergie de 25 %, ce qui rembourse les frais de départ plus élevés. D’autres éléments, dont la peinture, les planchers sans COV ou les toilettes à faible débit ont maintenant des coûts similaires aux options traditionnelles. Selon un sondage récent, 72 % des Canadiens seraient prêts à payer plus cher pour une maison qui compte des aménagements écologiques.


La construction écologique, c’est une mode qui va passer!

Bien au contraire! Depuis toujours, les humains ont utilisé les avantages des matériaux naturels locaux, de la position du soleil ou des vents dominants. Ces pratiques sont encore plus importantes aujourd’hui devant les augmentations des coûts de l’énergie, la diminution des ressources et les changements climatiques. De plus en plus d’études scientifiques démontrent également que certains matériaux utilisés à l’intérieur des maisons causent des problèmes de santé.

Icônes de maisons éco

Tous droits réservés Matériaux Pont-Masson inc. 2017 - Mention légale
Création de

Mention legale