La référence des bâtisseurs - Jardins avec une belle terrasse

Chroniques

Nouveau code de construction


L'auto-construction


par Guy Doré et André Dufour

Nouveau code de construction : améliorer l’efficacité énergétique, un pas vers l’avant…


L’entrée en vigueur du nouveau règlement en date du 30 août dernier permet d’établir de nouvelles normes à respecter pour les concepteurs, les entrepreneurs et les auto-constructeurs. Celui-ci est appliqué aux agrandissements et nouveaux bâtiments de trois étages et moins dont l’aire totalise au plus 6458 pi2. Grandement inspiré du programme Novoclimat, la norme met l’emphase sur l’enveloppe des bâtiments donc, l’isolation, la résistance thermique, l’étanchéité à l’air et la ventilation. Selon les experts, ce règlement permettra d’améliorer la performance énergétique des constructions neuves d’environ 25 % par rapport aux normes précédentes.


L'efficacité énergétique se mesure par le facteur « R » ou « RSI », soit le facteur de résistance des matériaux. Plus le facteur d’un isolant est élevé, plus il est efficace en ne laissant pas pénétrer la chaleur et le froid. Avec l'arrivée de cette nouvelle réglementation, une multitude de produits ont été lancés sur le marché pour répondre aux nouvelles exigences énergétiques requises, que ce soit au niveau de l'isolation des dalles de béton, des murs de fondation, des murs hors-sol et de la toiture. Ces nouveaux produits répondent à un besoin essentiel, c'est-à-dire de s'harmoniser aux techniques de travail actuelles sans bouleverser l'installation par les différents quarts de métiers.


Parmi les nouveautés au code de construction, une meilleure isolation des « ponts thermiques » est exigée, soit la conductivité par le contact d'un matériau avec un autre exposé à l'air extérieur.


Le règlement exige également que les nouvelles portes et fenêtres soient homologuées EnergyStar. De plus, la proportion des portes et fenêtres est maintenant limitée à 30 % de la superficie des murs extérieurs. Veuillez noter que dorénavant, un échangeur d’air avec l’option récupérateur de chaleur est obligatoire. Tous les professionnels sont tenus de respecter la loi. Pour ce qui est de la surveillance, Qualité Habitation et Abritat couvriront la construction neuve alors que la RBQ se chargera des auto-constructeurs. Tout compte fait, les plus grandes pertes énergétiques sont souvent reliées à l’étanchéité alors il est primordial que l’enveloppe de votre bâtiment soit impeccable. Pour de plus amples renseignements, venez nous voir en succursale.


Pour une multitude de conseils sur le nouveau code et les nouveaux produits disponibles, n'hésitez pas à contacter nos experts chez Matériaux Pont-Masson.

L'auto-construction

En cette période de l’année, plusieurs personnes planifient de construire leur demeure en voulant participer totalement ou en partie à sa réalisation, soit par défi personnel ou dans le but d’économiser le plus d’argent possible. Le premier objectif est très louable, mais le deuxième peut être décevant. C’est pour cela qu’il est primordial de bien s’y prendre et de planifier son projet, car l’improvisation peut s’avérer très onéreuse.


L'auto-constructeur, par définition, est celui qui prend en charge sa construction en embauchant les différents corps de métiers, en exécutant lui-même certains travaux et surtout, en planifiant lui-même le projet du début à la fin.


Par où commencer cette planification? Le projet débute d'abord et avant tout par la pièce maîtresse : le budget. C'est en décortiquant les étapes de construction et en clarifiant les désirs versus les besoins quant au choix des matériaux sélectionnés et aux professionnels à embaucher que votre budget vous dictera comment votre projet se terminera... et à quel prix. Les changements de dernière minute et les « tant qu'à y être » font rapidement dépasser le budget. Pour ces mêmes raisons, renseignez-vous à l'avance sur les permis à obtenir, les différentes réglementations municipales et régies par le code du bâtiment.


Pour permettre d’établir un budget réaliste, vous devrez également passer à travers un long processus de soumissions des sous-traitants et des fournisseurs, sans oublier les institutions financières pour le financement. Posez des questions quant aux soumissions reçues et étudiez chaque détail, par exemple : si les frais de livraison applicables sont inclus d'une soumission à l'autre.


Au niveau des différents intervenants, établir une liste vous permettra de faire un suivi, de pouvoir comparer de façon structurée les différentes soumissions reçues et de constater le nombre de gens qui seront impliqués dans votre projet. N’hésitez pas à demander des références. Posez des questions et renseignez-vous auprès des gens qui ont vécu une expérience similaire. Les références directes sont souvent les plus efficaces et les plus rassurantes dans une aventure qui comporte plusieurs inconnus.


Réservez vos sous-traitants à l’avance et confirmez le tout par entente écrite, de façon à ne pas vous placer en situation d’urgence pour trouver un corps de métier à la dernière minute. C'est votre budget qui, inévitablement, en subira les conséquences.


Choisissez des fournisseurs qui sont transparents dans leurs soumissions et qui n’hésitent pas à bien vous conseiller. Certains éléments demandent de la planification et des commandes à l’avance pour ne pas retarder l’évolution de vos travaux.


Chez Matériaux Pont Masson, il nous fera plaisir de vous accompagner dans vos démarches et de mettre notre expérience à votre portée, tout comme si votre projet était le nôtre.

Tous droits réservés Matériaux Pont-Masson inc. 2017 - Mention légale
Création de

Mention legale